Passer le menu

Henri IV - le règne interrompu

Glossaire

Philippe Duplessis-Mornay

1549-1623

Philippe de Mornay, sieur du Plessis-Marly, dit Philippe Duplessis-Mornay est un théologien, écrivain et polémiste protestant.

Conseiller et ami très écouté d’Henri de Navarre puis Henri IV, il est une des figures les plus éminentes du protestantisme français du XVIe siècle. Aux côtés d’Henri dès 1576, membre du « laboratoire de la coexistence » mis en place dans sa cour de Nérac, Duplessis devient très vite « l’indispensable Mornay » pour Henri IV. Chargé de missions de négociations délicates, Mornay est aussi celui qui régule le tempérament fougueux du roi de Navarre et organise son activité débordante. Il met notamment au service d’Henri sa plume de polémiste hors-pair, atout non négligeable dans la bataille idéologique que se livrent partisans de la Ligue et Politiques. Nommé gouverneur de Saumur en 1589, Duplessis rédige pour Henri la fameuse Lettre aux Trois Estats de ce Royaume, dans laquelle Henri propose un véritable programme de gouvernement et exhorte les Français à cesser leurs divisions. S’il reste un conseiller important au début du règne d’Henri IV - chargé notamment de la réconciliation entre Henri et Marguerite de Valois et plus tard des négociations menant à la signature de l’édit de Nantes – Duplessis n’a plus la même influence, surtout après l’abjuration. En 1600, une conférence organisée à Fontainebleau entre des théologiens des deux religions (Duplessis pour les protestants et le cardinal du Perron pour les catholiques) marque la prise de distance définitive entre le roi et son conseiller, puisque le premier se réjouit publiquement de la « défaite » du second dans la controverse. Peu après Henri IV lui retire la surintendance générale des mines. Duplessis-Mornay se retire alors à Saumur et meurt en 1623. Cette disgrâce teintée d’ingratitude ne doit pas ternir l’importance de ce grand serviteur d’Henri.




Bienvenue sur le site Henri 4
/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

/3/ Vous pouvez consulter la version mobile du site.
Version accessible