Passer le menu

Henri IV - le règne interrompu

Ecouter les morceaux de musique

Branles doubles

P.-F. Caroubel

Source musicale : ‘Michael Praetorius : Terpsichore musarum (1612)’ ; Ricercar Consort & La Fenice ; dir. Philippe Pierlot & Jean Tubéry ; Ricercar 139124 (1994).

Légende

« ... les branles se dancent de cousté, & non pas en marchant en avant : En premier lieu, quand au branle appellé branle double, vous y marcherez un double du cousté gaulche puis un double du cousté droit, vous sçavez bien qu’un double consiste de trois pas, & un pied joinct : Pour faire lesquels de cousté, vous qui serez en contenance decente (aprez la reverence salutatoire) tenant ferme & posé le pied droit, getterez a cousté le pied gaulche, qui sera un pied largy pour la premiere mesure : Puis pour la secunde mesure (tenant ferme & posé le pied gaulche) approcherez le pied droit du gaulche, qui sera un pied largy, quasi joinct : Pour la troisieme mesure (tenant ferme & posé le pied droit) getterez à cousté le pied gaulche, qui sera un pied largy Et pour la quatrieme mesure (tenant ferme le pied gaulche) approcherez le pied droit prés dudit gaulche, qui sera pied joinct. Ces quatre pas faicts en quatre mesures ou battements de tabourin, nous les appellerons double à gaulche, aultant en ferez vous du cousté droit, en faisant le revers du double precedent : Car tenant ferme et posé le pied gaulche, getterez à cousté le pied droit, qui sera un pied largy, pour la cinquieme mesure : Puis pour la sixieme mesure (tenant ferme & posé le pied droit) approcherez le pied gaulche du droit, qui sera un pied largy, quasi joinct : Pour la septieme mesure (tenant ferme & posé le pied gaulche) getterez à cousté le pied droit, qui sera un pied largy : Finablement pour la huictiesme mesure (tenant ferme & posé le pied droit) approcherez le pied gaulche pres dudit droit, qui sera un pied joinct, & ces quatre derniers pas, nous les appellerons double à droit : Et ainsi en ces huict pas & mesures, sera accomply le branle double, comme verrez en la tabulature, et le repeterez comme au commencement, faisant un double a gaulche, puis un double a droite. » (Thoinot Arbeau, Orchésographie, 1589).

Bienvenue sur le site Henri 4
/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

/3/ Vous pouvez consulter la version mobile du site.
Version accessible