Passer le menu

Henri IV - le règne interrompu

Les arts plastiques

La France d’Henri IV peine à être le creuset d’une brillante civilisation. Par bien des aspects elle est une période de transition, « coincée » entre la Renaissance et le Classicisme. Cela tient à la fois au contexte et à la personnalité du roi. Des décennies de guerres civiles ont rendu la création artistique atone et la pacification du royaume intervient bien tard pour permettre une certaine libération. Henri IV lui-même s’intéresse peu à la création, mais il connaît bien l’impact que peut avoir l’art dans la constitution d’une légitimité et d’une postérité. Il sait aussi que le mécénat est une des tâches essentielles du souverain, aussi s’applique-t-il à encourager un art d’État.
Bienvenue sur le site Henri 4
/1/ Vous souhaitez voir ce site en version flash, ce site nécessite donc que votre poste soit équipé du flash player et que soit activé le javascript sur votre navigateur.

/2/ Si vous n'avez pas flash installé sur votre ordinateur, vous pouvez consulter la version accessible du site.

/3/ Vous pouvez consulter la version mobile du site.
Version accessible